telmaillinkedinlinkedin

 

headertrans

yogatherapeutique

   

titreyogatherapeutique

Le yoga commence à passer les portes des institutions traditionnelles dédiées à la santé : hôpital, clinique, urgences… Cette notion de yoga-thérapie a été longtemps mal vue par la médecine traditionnelle, cependant elle a réussi à convaincre dans le cadre d’une pratique d’accompagnement de la maladie.


Yoga therapeutique : une pratique d’accompagnement dans les traitements médicaux

Le yoga, une pratique reconnue par la science

La médecine moderne a une forte tendance à se concentrer uniquement sur les symptômes et à systématiser les pratiques afin d’obtenir les résultats les plus efficaces possibles. Cette vision scientifique et cartésienne du traitement de la maladie est en mutation, notamment en introduisant différents types de yoga, comme le Restorative Yoga ou le Yin Yoga, dans les traitements et post-traitements.

Tout d’un coup, la médecine ne se focalise plus uniquement sur les symptômes de la maladie mais sur le patient et ses particularités. Comment gérer la douleur ? Comment elle se manifeste ? Comment l’appréhender ? Comment ne plus être en conflit avec un corps qui souffre ? Autant de questions complexes qui sont difficiles à appréhender avec une vision systémique du traitement des pathologies.

Les effets du yoga dans des protocoles en clinique et en hôpital

Yoga, exercices de respiration, méditation… Autant d’outils qui viennent conditionner le rapport à la maladie. Que ce soit de manière préventive, pour accompagner le patient pendant la maladie —notamment dans des phases de repos pendant les traitements— ou pour lui permettre de récupérer dans une phase post-maladie. La pratique du yoga permet aux patients de se concentrer sur autre chose que la maladie ou tout du moins de l’appréhender autrement.

Le corps n’est plus un ennemi, il est une entité que l’on doit apprivoiser. La thérapie par le yoga permet de découvrir des espaces de non-douleur dans des corps qui ne semblent être fait que de souffrance. Le but est de trouver par les positions de yoga, par les exercices, par les torsions, le souffle et toutes les autres moyens proposés par la pratique yogique, une zone de confort et de repos pour le corps et l’esprit.

Si le patient peut expérimenter un sentiment de soulagement mental et physique, cela peut lui permettre de relâcher du mal-être, du stress et de le mettre sur un chemin positif.


Yoga therapeutique : pratiquer un yoga restauratif après une pathologie lourde

Si le yoga therapeutique est conseillé pour un large spectre de maladies, qu’elles soient uniquement physiques ou qu’elles touchent à des éléments plus psychiques comme la dépression ou l’anorexie, il est important de souligner que la pratique est extrêmement recommandée pour les pathologies lourdes comme les maladies auto-immunes touchant les articulations, le cancer ou le HIV en général (qu’il soit au stade uniquement de la séropositivité ou au stade plus avancée d’expression de la maladie : le sida).

Yoga et accompagnement thérapeutique : cancer, sida, maladie lourde

L’accompagnement des pathologies lourdes est un sujet complexe puisqu’il implique une compréhension aiguë de la maladie, un traitement classique et la définition d’une pratique sur-mesure.

Que ce soit pour le cancer, le sida ou une maladie lourde type auto-immune ou fibromyalgie, l’important est de proposer au patient un programme de yoga personnalisé qu’il pourra pratiquer en cours particuliers et au bout d’un moment chez lui pour soulager la douleur. Comme nous le disions, trouver un espace où la douleur s’atténue est très important dans le processus de guérison.

Si les premières séances peuvent donner au patient une impression de libération, il ne faut pas oublier que la pratique doit toujours être encadré par un avis médical.

Yoga et accompagnement thérapeutique : accident, problème de colonne vertébrale

Il n’est pas rare de voir des victimes d’accidents de voiture ou de moto passer les portes d’un studio de yoga. Articulations fragilisées, muscles rompues, problèmes osseux… Autant de raison de rééduquer son corps en douceur.

Le yoga permet certes d’apaiser la douleur mais va donner au patient une nouvelle motricité et va permettre de travailler sur sa souplesse, sa flexibilité. En renforçant les fibres musculaires en douceur, il gagne en agilité et en stabilité. Il se remet en phase avec son corps, il l’écoute, le comprend et le pousse dans la direction qu’il faut pour le soulager et en faire un ami.

Il en va de même pour les personnes atteintes de problèmes de colonne vertébrale, que ce soit une scoliose chronique ou suite à de mauvaises positions dues à une activité professionnelle particulière. Un programme sur-mesure peut être défini, accompagné d’exercices quotidiens adaptés au rythme de vie du patient.


Quel yoga therapeutique choisir ?

Mais au final, quel type de yoga faut-il choisir ? Tout dépend du problème du patient, un ou une spécialiste saura écouter le patient et le diagnostic des médecins pour orienter le programme dans la bonne direction.

Si Lou de Vitry est spécialisée dans le Restorative Yoga, elle est également formée dans plusieurs autres types de yoga, ainsi elle sera à même de conseiller le patient dans sa pratique yogique et de définir avec lui et ses médecins un programme approprié à sa pathologie.

Quelle est la différence entre le yin yoga et le restorative yoga ?

Une question qui est assez fréquente car le Yin Yoga et le Restorative yoga sont assez proches. Les deux ont en commun de se concentrer sur un nombre limité de postures et de les garder pendant un temps relativement long.

Les deux fondent leur pratique sur le ressenti, la respiration et une découverte de la conscience intérieure. Ces pratiques permettent aux patients d’être en paix avec des émotions fortes ou violentes afin de pouvoir les digérer et de les dépasser.

Le Restorative Yoga se positionne comme un yoga restauratif qui va “réparer” le corps. Il est utilisé pour soigner différentes afflictions : douleurs articulaires, problèmes d’organes… Il est là pour soigner un corps blessé ou en mauvaise santé. L’utilisation de supports permet de trouver un espace de relâchement. Le professeur et l’élève travaillent ensemble comme des détectives pour trouver le bon support qui va permettre un abandon, une libération, du corps.

Le Yin Yoga se concentre sur les tissus conjonctifs, le but est trouver la paix intérieure rapidement dans des positions avec un léger inconfort. C’est une pratique recommandé pour lubrifier les articulations et gagner en flexibilité.


Le yoga thérapeutique et Lou de Vitry

Le yoga thérapeutique tient une place spéciale dans le coeur et la pratique de Lou. Le yoga l’ayant elle-même beaucoup aidé pour réparer son corps, elle est en symbiose avec cette idée d’un yoga réparateur.

Pour elle, accompagner ses élèves, pendant et après l’épreuve de la maladie, c’est leur permettre de reprendre possession de leur corporalité, de leur santé, de leur vie. Trouver un espace pour être, hors de la souffrance, et faire en sorte que la maladie devienne une amie est une étape clé dans le chemin vers la guérison.


Contact pour avoir plus d’informations sur le yoga thérapeutique

Besoin de plus d’informations ? Il est possible de contacter Lou par :

  • un formulaire de contact ;
  • par email : Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser. ;
  • par téléphone / whatsapp : +32 485 88 20 20 ;
  • si c’est votre première séance , remplissez bien le formulaire “première visite”.

Envie de lire plus de témoignages et d’études sur le yoga thérapeutique ?

    

CitationlaYogatherapeutique